• Le féminin sacré

     

    https://musheart.wordpress.com/2014/04/22/reflexions-sur-le-feminin-sacre-et-la-sexualite-2/

     

    http://www.revedefemmes.net/admin/revues/revedefemmes-24.pdf (la revue rêves de femmes automne 2011, voir chap. la porte vers les mystères de l'intérieur)

     

    Aujourd'hui Journée Internationale de la Femme je rends hommage au féminin et au féminin sacré. Rappelons nous carl Jung et sa vision de l'anima et de l'animus où on se rend compte que chaque être humain n'est pas exclusivement soit masculin, soit féminin. J'en ai eu la révélation lors de mon AVC et de l'opération quasi-simultanée que j'ai subie contre le cancer du colon. Je me suis réveillé avec un goût prononcé pour la peinture et l'art alors que j'étais plutôt scientifique et rationnel et avec une attirance Pour la spiritualité. Je découvrais l'aspect féminin de mon être, plus intuitionniste et spontané. Le cardiologue m'a expliqué que mon cerveau s'il n'était pas détruit avait eu un arrêt et s'était reconstruit avec de nouvelles connexions. 

    L'asymétrie cérébrale, qui désigne l'inégale implication des deux hémisphères du cerveau dans les différentes fonctions mentales a suggéré les notions de "cerveau gauche" et de "cerveau droit. Mobiliser plus la partie droite suggère une personnalité artistique, créative, ouverte d'esprit et émotive liée à l'aspect féminin de la personne. Utiliser davantage votre partie gauche, suggère un profil plus consciencieux, analytique et logique, plus masculin. 

    C'est ce qui me fait dire que ma personnalité qui était dominée par l'aspect masculin, calculatoire s'est équilibré vers une harmonie entre féminin et masculin. 

    Je suis ainsi devenu sensible et j'écoute la partie féminine de mon être qui s'est libérée et qui guide maintenant ma spiritualité et m'a fait découvrir le féminin sacré. C'est pourquoi en cette Journée Internationale de la Femme je mets à l'honneur l'article de Elizabeth Rouzier que je suis et dont j'aime les articles et recommande les conférences:



    RECONNAISSEZ, CELEBREZ ET HONOREZ VOTRE FEMININ !

     

    http://www.revelessencedesoi.com/2015/03/conference-reconnaissez-celebrez-et-honorez-votre-feminin.html (conférence reconnaissez celebrez et honorez votre féminin)


    A l'occasion de la Journée Internationale de la Femme, j'ai souhaité contribuer à ma façon et vous inviter à participer à ma première conférence en ligne. En effet, c'est une première pour moi même si j'ai déjà animé des conférences en présentiel.

    Depuis longtemps, à vous, chères femmes, qui me suivez dans mes partages sur revelessencedesoi et revelessencedefemme, je vous promets un échange en ligne. C'est avec une grande joie que je vous invite enfin à y participer et ceci, belle synchronicité, va se réaliser lors d'une journée qui nous est réservée. Je souhaiterai que cette journée dure 365 jours et chaque jour suivant dans la vie de chaque femme.

    En effet, la question qui se pose et que je vais ouvrir lors de cette conférence :

    Notre lignée de femmes guerrières que nous pouvons remercier nous ont permis aujourd'hui de disposer et donc si possible faire valoir, de droits, comme celui à l'avortement, la contraception, le vote, le travail, le divorce, l'égalité etc ... et la lutte continue ... mais nous "m'aime" comment utilisons nous ces droits dans notre vie ? Comment contribuons nous à nous accorder l'amour, le respect de nos valeurs, notre corps, contribuer à l'avancement de la société en réalisant notre mission de vie, à nous occuper de nos besoins ...

    Quelles réelles avancées ont eu ces droits dans votre vie ? 

    J'ai découvert dans ma vie que la véritable liberté ou les véritables droits sont ceux que l'on s'accorde intérieurement et que l'on souhaite incarner .... Par exemple, tant que je ne me suis pas aimée, j'ai été mal aimée, tant que je ne me suis pas réalisée, mon travail n'avait pas de sens, tant que je ne me suis pas respectée, je ne l'étais pas, tant que je me suis fait violence intérieure en me reniant et me sacrifiant, en résistant à l'invitation du coeur, j'ai été confrontée à la violence, tant que je n'ai pas incarné mes valeurs, j'ai connu la dévalorisation, tant que j'ai laissé mon mental me juger, les jugements des autres m'atteignaient, tant que je ne me suis pas guérie intérieurement, j'ai été blessée par les évènements ou les personnes dont les rencontres n'étaient pas hasard mais rappels, tant que je ne me suis pas connectée avec ma puissance féminine, je n'ai pas maitrisé les qualités propres au féminin (chez les hommes comme les femmes), telles l'intuition, le ressenti, l'écoute de son inconscient et de sa voix intérieure, l'intelligence émotionnelle, l'accueil de la vie, le don de métamorphose, la créativité, l'intelligence du coeur et la connexion avec notre centre énergétique chaudron, l'utérus et tant d'autres capacités infinies qui sont actuellement ignorées ou considérées comme défauts telles la profondeur, la sensibilité... Notre sexe est il faible comme il est appelé couramment ou simplement sa faiblesse apparente cache t'elle une force ignorée car non valorisée par la société encore trop masculine même pour les hommes coupés de leur féminin ?

    Alors quelle est la véritable libération de la femme ? Justement si d'une part, nous avons gagné certains droits sociaux, il nous appartient dans l'intime de nous libérer de nos schémas, notre propre féminin blessé et de nous accorder le meilleur. La société ne fera pas ceci pour nous, quelles que soient les avancées dans nos droits ....

    Dans certains pays, les femmes n'en sont pas encore là et doivent encore lutter mais peut être est il temps pour nous dans des pays où la liberté est accessible de déposer nos armes de guerrières, nos armures, pour en arborer d'autres, moins phalliques et plus féminines telle la force intérieure et retrouver les valeurs du Féminin. C'est le chemin que j'ai choisi et que je souhaite partager ... Je n'aurai pas le temps de tout vous dire dans cette conférence mais l'intention y est, elle se fera dans le présent et le partage.

    J'ai passé la première partie de ma vie à expérimenter et faire des erreurs (et je continue à en faire pour grandir), je souhaite consacrer la deuxième partie de ma vie, après la femme rage, la femme mage, à incarner la femme sage et initier les femmes à ce merveilleux chemin d'évolution en soi, d'amour et de respect de soi, de découverte ... à travers des programmes, mes consultations et des outils ...

    Après un premier temps simplement dans le présent et ce qui me viendra d'important à vous partager, un autre temps pour les échanges et la réponse à vos questions, la conférence se clôturera par une hypnoméditation intuitive et énergétique, un accompagnement vers votre intime afin de célébrer votre propre puissance féminine ou simplement l'inviter à se révéler .... Par ma qualité d'hypnothérapeute, je vous guide vers vos profondeurs inconscientes, par l'intuition la méditation ne sera donc pas préparée mais soufflée par ma voix intérieure et donc unique, l'énergie du féminin nous accompagnera et circulera dans la salle en toute sororité. 

    J'ai hâte de partager ce moment avec vous, chères femmes, c'est une promesse que je tiens enfin.

    Inscrivez vous, vous serez ainsi prévenues par mail avec le lien d'accès à la salle et le mot de passe et pour celles qui ne peuvent pas assister, inscrivez vous quand même, cela vous permettra de recevoir l'enregistrement et de me connecter avec vous lors de la méditation.

    A toute à l'heure de l'autre côté et vive la journée de la Femme, de chaque Femme, de notre Femme à célébrer car elle incarne doublement le Féminin dans sa polarité énergétique et intérieure propre à chaque être humain de tous sexes ainsi que dans sa forme extérieure que seules les femmes incarnent vraiment. Soyons honorées par ce chemin et honorons nous !!
    Bien à vous,
    Elisabeth Rouzier
    Hypnothérapeute, psychoénergéticienne, coach intuitive et Femme !


    Autres liens: http://lauramarietv.com/pourquoi-chaque-femme-doit-seveiller-au-feminin-sacre/

    http://epanews.fr/group/le-feminin-sacre/forum/topics/le-f-minin-sacr-et-la-qu-te-de-l-unit-perdue-par-jean-bernard?page=1&commentId=2485226%3AComment%3A1054860&x=1#2485226Comment1054860 (Le Féminin Sacré et la Quête de l'Unité Perdue par Jean-Bernard Cabanes)

    http://lemiroirdevenus.free.fr/public/Document/Le_feminin_sacre.pdf

    http://www.soriah-mandalame.com/article-feminin-sacre-123702059.html

    http://epanews.fr/profiles/blog/show?id=2485226%3ABlogPost%3A2253761&amp%3Bxgs=1&xg_source=msg_mes_network#.VP1GcHyG-So (Guerre des sexes : Les hommes s’excusent enfin ! Bon, pas tous mais certains)

     

    https://www.pinterest.com/pin/131519251594814962/ Jay Dogg:(une peinture réaliste: visage de femme)

     


    votre commentaire
  •  Ma nouvelle ville Aix les Bains 

    www.villa-rivalin.com/villa_rivalin  (cliquez sur photos aix les bains)

     

    La clé du bonheur.


    Ca y est, j'ai déménagé. Ma nouvelle ville devient Aix les Bains, toujours dans les Alpes, pas très loin d'Annecy. Dans un prochain article je montrerai les photos anciennes du train du Revard. 

     

    Je découvre ici les bienfaits du thermalisme et la beauté d'un lac qu'a chanté Lamartine à qui est dédiée "la colline des poètes."




     

    Le lac

    Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,
    Dans la nuit éternelle emportés sans retour,
    Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges
    Jeter l'ancre un seul jour ?

    Ô lac ! l'année à peine a fini sa carrière,
    Et près des flots chéris qu'elle devait revoir,
    Regarde ! je viens seul m'asseoir sur cette pierre
    Où tu la vis s'asseoir !

    Tu mugissais ainsi sous ces roches profondes,
    Ainsi tu te brisais sur leurs flancs déchirés,
    Ainsi le vent jetait l'écume de tes ondes
    Sur ses pieds adorés.

    Un soir, t'en souvient-il ? nous voguions en silence ;
    On n'entendait au loin, sur l'onde et sous les cieux,
    Que le bruit des rameurs qui frappaient en cadence
    Tes flots harmonieux.

    Tout à coup des accents inconnus à la terre
    Du rivage charmé frappèrent les échos ;
    Le flot fut attentif, et la voix qui m'est chère
    Laissa tomber ces mots :

    " Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices !
    Suspendez votre cours :
    Laissez-nous savourer les rapides délices
    Des plus beaux de nos jours !

    " Assez de malheureux ici-bas vous implorent,
    Coulez, coulez pour eux ;
    Prenez avec leurs jours les soins qui les dévorent ;
    Oubliez les heureux.

    " Mais je demande en vain quelques moments encore,
    Le temps m'échappe et fuit ;
    Je dis à cette nuit : Sois plus lente ; et l'aurore
    Va dissiper la nuit.

    " Aimons donc, aimons donc ! de l'heure fugitive,
    Hâtons-nous, jouissons !
    L'homme n'a point de port, le temps n'a point de rive ;
    Il coule, et nous passons ! "

    Temps jaloux, se peut-il que ces moments d'ivresse,
    Où l'amour à longs flots nous verse le bonheur, 
    S'envolent loin de nous de la même vitesse
    Que les jours de malheur ?

    Eh quoi ! n'en pourrons-nous fixer au moins la trace ?
    Quoi ! passés pour jamais ! quoi ! tout entiers perdus !
    Ce temps qui les donna, ce temps qui les efface,
    Ne nous les rendra plus !

    Éternité, néant, passé, sombres abîmes,
    Que faites-vous des jours que vous engloutissez ?
    Parlez : nous rendrez-vous ces extases sublimes
    Que vous nous ravissez ?

    Ô lac ! rochers muets ! grottes ! forêt obscure !
    Vous, que le temps épargne ou qu'il peut rajeunir,
    Gardez de cette nuit, gardez, belle nature,
    Au moins le souvenir !

    Qu'il soit dans ton repos, qu'il soit dans tes orages,
    Beau lac, et dans l'aspect de tes riants coteaux,
    Et dans ces noirs sapins, et dans ces rocs sauvages
    Qui pendent sur tes eaux.

    Qu'il soit dans le zéphyr qui frémit et qui passe,
    Dans les bruits de tes bords par tes bords répétés,
    Dans l'astre au front d'argent qui blanchit ta surface
    De ses molles clartés.

    Que le vent qui gémit, le roseau qui soupire,
    Que les parfums légers de ton air embaumé,
    Que tout ce qu'on entend, l'on voit ou l'on respire,
    Tout dise : Ils ont aimé !

     

    De 1816 à 1830, Lamartine (1790-1869) a séjourné huit fois à Aix-les-Bains.

    C’est au cours de son premier séjour, du 6 au 26 octobre 1816, à la Pension Perrier, qu’il rencontre la passion. Elle se nomme Julie Charles, de six ans son aînée, épouse de l’illustre physicien Jacques Charles. Julie est logée dans la chambre qui jouxte celle de Lamartine. Le 10 octobre 1816celui-ci la sauve d’un naufrage au cours d’une tempête sur le lac du Bourget. Il écrira : «j’ai sauvé avant hier une jeune femme qui se noyait, elle remplit aujourd’hui mes jours». Ensemble, ils parcourent les sites du Bourget. Puis ils se séparent et se reverront à Paris. voir la suite la colline des poètes.

     



     

     



    "Les premiers thermes" photo ci-dessous: 

    Around the IIIth century BC, some Celtic tribes – the Allobroges – came in the area and benefited yet of the sulphated and calcic water. In the Ist BC, the Romans founded Aquasense and created the first thermal therapeutics baths. The first thermal spa was developed in Aix les Bains during the XIXth century. 




     

    Géographie et carte d'Aix-les-Bains : 

     

    L'altitude de la mairie d'Aix-les-Bains est de 240 mètres environ. La superficie d'Aix-les-Bains est de 12.62 km ². La latitude d'Aix-les-Bains est de 45.694 degrés Nord et la longitude d'Aix-les-Bains est de 5.909 degrés Est. Les villes et villages proches d'Aix-les-Bains sont : Tresserve (73) à 2.09 km, Mouxy (73) à 2.42 km, Brison-Saint-Innocent (73) à 3.11 km, Pugny-Chatenod (73) à 3.36 km, Grésy-sur-Aix (73) à 3.66 km.

     

    (Les distances avec ces communes proches d'Aix-les-Bains sont calculées à vol d'oiseau - Voir la liste des villes du département de la Savoie) 


     


    lac du bourget - rive est

     

    Lac du Bourget (lake of Bourget):It is the largest natural lake of France, C'est le plus grand lac naturel de France, chacune de ses berges a sa propre atmosphère : avec Aix-les-Bains la rive orientale est davantage balnéaire, plus construite, la route longeant les berges.

     

    La rive ouest est plus sauvage, avec des pentes raides qui plongent vers le lac, des bois et des routes sinueuses.

     

    Le tour du lac est très riche en panorama et édifices. Du mont du Chat au sud-ouest et au sommet du Molard Noir, on profite d'un très beau panorama. Dans un cadre naturel très reposant, l'abbaye royale de Hautecombe sur la rive occidentale abrite la plupart des souverains de la maison de Savoie ainsi que le dernier Roi d'Italie Umberto II.

     

     L'origine du bâtiment remonte au XIIe siècle. 

     

     


     


    Abbaye de Hautecombe

     

    C’est la nécropole des Princes et Ducs de Savoie. Elle est toujours en activité (pour son aspect abbaye, pas nécropole !) puisqu’elle héberge une communauté mixte de religieux et de laïcs modernes. On ne peut pas en faire le tour et seule une petite partie est ouverte à la visite. C’est dommage, on ne peut pas acceder au lac.

    On y voit les diverses sépultures de la famille de Savoie. Pièce remarquable : une statut de marbre d’une des bienfaitrice du bâtiment, où le sculpteur a été jusqu’à rendre les moirés des étoffes, les piqûres dans le cuir des gants et la trace des ongles à travers le gants.




     

    Pas de séjour à Aix-les-Bains sans une petite visite du Casino Grand Cercle, créé en 1847, qui vaut le coup d’œil avec son théâtre romantique à la française et des plafonds de mosaïques du Vénitien Salviati !

    A voir aussi les thermes nationaux, construits à partir de 1777 par le roi Victor-Amédée III et agrandis en 1932. Le nouveau bâtiment de style Art Déco possède notamment un hall et deux cabines de luxe classées monuments historiques.

    Les amateurs d’art ne manqueront pas la visite du musée Faure, qui accueille une collection de peintres impressionnistes (Cézanne, Degas, Pissarro, Bonnard, Marquet…) et la deuxième collection en France de Rodin, soit plus de 30 sculptures.

    Autour du lac, rendez-vous à l’abbaye d’Hautecombe, chef d’œuvre du style gothique troubadour et mausolée des princes de la Maison de Savoie. Elle surplombe le lac depuis le XIIème siècle et possède une chapelle des Princes et une grange batelière d’une belle austérité cistercienne.

    Profitez du calme et du silence offerts par le petit prieuré du Bourget-du-lac, fondé au XIème siècle, avec sa crypte romane et son jardin à la française, et allez jeter un coup d’oeil au château de Thomas II de Savoie.

     


     

    L’église Notre-Dame d'Aix-les-Bains est une église construite dans un style d'inspitation byzantine à la fin du XIXe siècle. Le bâtiment prend la forme d'une croix. La croisée des transepts supporte une coupole. Son clocher de couleur verte, à cause de l'oxydation de sa couverture, est fait de bois, sa tour s’élève à 55 mètres au-dessus du parvis. On peut également contempler ses voûtes en berceau simple qui, pour leur part, sont plutôt d’inspiration romane. Le chemin de croix, en cours de classement à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, provient d’Espagne, d’où il a été ramené par le général Forestier, lors des campagnes de Napoléon. Quant aux tableaux des douze apôtres, classés depuis 1976, et conservés dans le chœur, ils proviennent certainement d’Italie, d’après les expertises, et seraient du XVIIe siècle. Cet édifice domine de ses hauteurs la ville aixoise. Il est très présent dans la vie quotidienne des habitants. Son parking se transforme durant la semaine en parking public et ce en raison de son emplacement central dans le tissu urbain.

     


     

    Historique: Le projet de construction débuta dans les années 1875 sur les instances du curé Pavy. L’Église Notre-Dame, paroisse de l’Assomption se trouve dans le Centre ville d'Aix-les-Bains. Un concours d'architectes fut organisé pour la concevoir l'édifice religieux et fut remporté par Arthur Bertin. La construction fut confié à l'entreprise Bonna qui débuté les travaux en 1890 pour se terminer en 1892 bien qu'en réalité des modifications fut encore apportées jusqu'en 1905.

     




     



    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je suis animé par deux préoccupations.

    1) Atteindre la plénitude dans mon esprit (Inside my mind ) et vivre dans mon corps selon ce que me disent ma conscience et mon esprit.  

    2) Réfléchir sur les questions fondamentales pour moi: Le point de départ de la philosophie est l'étonnement. C'est comme ça que je regarde les merveilles de la nature. J'en arrive à me demander quelles sont les limites de la connaissance et notre existence a-elle un sens ?

     

     

    C'est pourquoi je suis fasciné par

     Les mystères de la nature et la connaissance


     


     


     

                                          UNE BALLADE DANS LA NATURE


     


     

    L'arbre de la Connaissance "le baiser de Dieu", d'A. de Souzenelle.

     

    Mais qu'est ce que la connaissance de ces mystères? Certainement le point de départ est l'étonnement, celui que manifeste l'enfant que j'étais. Il se manifeste dès que la conscience s'interroge, par le regard porté sur le monde. Au départ tout semble être merveilleux, comme dans un paradis d'innocence. J'ai gardé au fond de moi ce regard qui est toujours présent dans toutes mes réflexions. Mais très vite, la connaissance se manifeste par l'apprentissage. Le mimétisme permet de s'intégrer ans une vie sociale et le système de "valeurs" de la communauté,  en particulier de la communauté scientifique. Chacun pense selon son être profond, mais il a été modelé, structuré et "soumis" au social et à ce mimétisme certes nécessaire mais envahissant et souvent pervers.

    J'ai évolué ainsi dans ma vie, dans mon métier avec mon environnement et mes relations. J'ai structuré ma personnalité, le me suis individué selon la terminologie de C. Jung. J'ai vécu avecdes certitudes, des préjugés. Puis en 2009 j'ai eu un AVC suivi d'une opération du cancer du colon. Les cardiologues m'ont dit qu'une partie de mon cerveau est morte, mais j'ai reconstitué d'autre connexions. Maintenant je ne ressent apparemment pas séquelles, mais j'ai l'impression d'une sorte de renaissance, voire de "résurrection". Ainsi je me suis découvert un goût pour le dessin et la peinture. Je pense que j'ai modifié l'utilisation de mon "cerveau droit" qui n'est plus soumis à la priorité du "cerveau gauche".

    Alors, mon questionnement s'est approfondi et des passion pour la vulgarisation (physique quantique, cosmologie...), les grands mythes de l'humanité (la genèse, le mythe de l'Atlandide... ) et la recherche de spiritualité m'ont fait désirer m'exprimer et partager ces questionnements. Ainsi, je réfléchis aux limites de la connaissance, aux questions concernant le conscient et au non conscient, quel est le sens de l'existence, d'où vient-on....Je revisite ainsi la physique quantique. Je vois le conscient comme l'aspect corpusculaire de l'être, de la nature (matière-énergie), c'est l'aspect de ce qui nous parait réel et manifesté. L'inconscient serait l'aspect ondulatoire. Il représentait la fonction d'onde elle-même,  l'ensemble des possibilité. On rejoindrait la dualité onde-particule, le paradoxe qui fait tant couler d'encre, de paroles et d'écrits.


    2 commentaires
  • A

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    a

    NOTRE SOURCE: LE BING BANG

     

    

     

     

     

     

    TOUT SUR ANNECY
    Ma ville actuelle: Annecy dans les Alpes, près du Mont Blanc, de Genève et de la Suisse.

     

    Le pont des Amours.

     

     

    Peinture: le Lac d'Annecy.

     

    

    Je suis en ballade.

    

    

     

    Survol d'Annecy.

                                                                                            

    A quelques kilomètres d'Annecy: Le Semnoz

     

          

     

    Après une vie d'activité, je suis retraité. Depuis toujours je suis toujours émerveillé par les mystères de la nature et de la vie. Dans mon enfance, un ami de la famille m'avait offret un livre qui a marqué mon imagination et et sans doute orienté le sens de ma vie: "les merveilles de la nature. Depuis, j'ai toujours réfléchi au sens de l'univers et de l'existence. J'ai été attiré par la science, au cours de mes étudeset dans ma vie, je n'ai vu que l'aspect explicatif et d'utilisation pour la domination du monde. Il ne traduit pas l'émotion que je ressent face à la nature, même si les sciences neurologiques croient tout en dire par ce côté "explicatif"..

     

     C'est pourquoi je cherche à partager mes réflexions et mon questionnement qui n'a pas de fin. J'ai décidé de l'exprimer par mon blog car il me permet à la fois de m'assurer de mes connaissances en les écrivant et de les confronter aux autres en les enrichissant.

     

    Mon blog se concentre sur trois topics:

    Les limites de la connaissance, en passant par la physique quantique, la cosmologie et bien entendu les mathématiques.

    Les grands mythes de l'humanité, en particulier la Bible et le mythe de l'Atlantide.

    La spiritualité.

    Mes passions dominantes à l'heure actuelle: La peinture et les minéraux.

     

    Je dédie ce blog à mes enfants qui nous ont permis, à ma femme et à moi-même, de réaliser le mot Amour. Avec bien des difficultés, des aléas et des retournements certes, je pense qu'ils sont sur leur "chemin" de réalisation d'eux-mêmes. J'ai eu un AVC en 2009 et ma vie a été complètement transformée. Je vois maintenant clairement que l'éducation n'est pas seulement donner à ses enfants des biens matériels, des méthodes pour avoir un emploi, des connaissances ... C'est surtout donner tout en s'effaçant, être présent sans les "étouffer". C'est pourquoi une de mes lectures, le "Baiser de Dieu" d'Annick de Souzennelle acquiert pour moi une importance et une signification que je ne soupçonnais pas.

     

     

    Trois de mes peintures:

    Le château de Jumilhac - village de mon enfance - peint par moi à l'huile.

     

     

    Un  essais  à l'huile

     

     

     

     

    Autre essai: nu (pastel)

    

    

     

     

    

     

     


    2 commentaires
  •  

    Mon avatar:

    Cavansite_Inde.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Ce blog est lié à http://monblogdereflexions.blogspot.com qui est mon blog de base et à http://thomassonjeanmicl.wordpress.com mon blog wordpress dans lequel j'écris de articles sur "les limites de la connaissance" et "une brève histoire de l'avenir. Je publi dans la communauté "mon-blog-de-reflexions.

     

    Ici, dans ce blog, je présente mes articles centrés sur mes passions (la peinture et les minéraux), les grands mythes de l'humanité, l'Atlantide et la bible (via "la grande hypothèse d'Albert Slosman) et mes approches de la spiritualité via "Le Baiser de Dieu" d'Annick de Souzenelle.

     

    Topics de mes blogs: les limites de la connaissance, les grands de l'humanité, la spiritualité.

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique